AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 épopée

Aller en bas 
AuteurMessage
Choupinette
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 158
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 27/09/2006

MessageSujet: épopée   Sam 8 Aoû - 0:01

je laisse le soin à Etienne de faire un résumé de tout ce qui est déjà arrivé à notre bande de moules

*tend la plume et prend un air innocent*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss tery woman
Chevalier de la Griffe Noire
Chevalier de la Griffe Noire
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: épopée   Sam 8 Aoû - 18:14

Oyez, oyez chers amis car voici l'histoire, contée par le barde Hemji votre serviteur, d'une valeureuse bande d'aventuriers, beaucoup d'entre vous connaissent certainement leurs exploits et leurs hauts faits, peu connaissent certainement leur première aventure, alors qu'ils n'étaient encore qu'une bande inconnue et sans gloire.

Qui sont ils donc alors? Il y a Kaël la magicienne, qui n'est pas encore aguerrie à l'épée; Maspalio un jeune halfelin plein d'assurance et Verril, un paladin de Torm.

Nous voici donc à l'auberge du bras amical, demeure d'Embley Ombremiroir, alors que nos héros viennent d'escorter une caravane depuis Bérégost, le printemps est là, l'ambiance est à la fête et nos héros dépensent sans compter l'argent qu'ils viennent de gagner en boissons diverses et alcoolisées.
Las, alors que certains convives commencent à aller se coucher, le tocsin sonne et l'alarme est donnée; un des gardes fait irruption dans la grande salle de l'auberge, hors d'haleine, un incendie vient d'éclater dans une ferme toute proche.
Instantanément dégrisés par cette nouvelle, nos héros se précipitent au dehors pour porter secours aux fermiers qui s'activent à éteindre l'incendie avant que la récolte ne soit perdue. De petites silhouettes se font alors apercevoir, quittant les lieux de l'incendie, les fermiers sont formels, il s'agit de gobelins. Les esprits s'échauffent alors, les fermiers voulant organiser une battue et retrouver les gobelins, mais la nuit est tombée depuis quelques heures et poursuivre les gobelins dans le noir de la forêt serait une mauvaise idée, Veril utilise alors son charme naturel pour calmer les esprits, annonçant qu'il partira le lendemain à la recherche des gobelins avec ses compagnons.
Un conseil des fermiers de la région se tient très tôt le lendemain, présidé par Embley, les attaques de gobelins se sont multipliées dans la région cette dernière semaine, cela inquiète tout le monde.
Un des fermiers accompagne nos héros jusqu'à la demeure du rôdeur protecteur de la région, lui aussi s'inquiète de l'activité anormale et subite des gobelins qui jusqu'il y a une semaine ne s'aventurait pour ainsi dire pas en dehors de leur mine désaffectée, il pourra les y conduire mais malheureusement pas les aider dans leur entreprise car il a un problème de partage de noisettes avec des écureuils ...
Une fois dans les mines en question, ils se rendent compte bien vite que quelque chose ne va pas, en effet, les gobelins ont installés leurs défenses vers l'intérieur de la mine et non vers l'extérieur, ils se frayent un chemin à travers les rangs gobelins pour finir par découvrir la raison de cette agitation, les gobelins mènent une bataille pour survivre, quelque chose les repousse de leur mine et bientôt ils assistent à une bataille désespérée des gobelins contre des formiens (des hommes fourmis géants) qui tentent de prendre possession de la mine, ceux-ci ont ouverts un portail depuis leur plan d'existence et commencés à s'installer quand ils sont tombés sur les gobelins, une première bataille s'en est suivi où les gobelins ont dû abandonner leurs provisions, c'est pour cette raison qu'ils mènent de petits raids contre les fermes alentours.
Au plus profond des galeries formiennes ils rencontreront un de leur représentant, qui se présente comme "le contremaître" et qui contrairement à ses congénères essaie de parlementer, la raison de leur présence est la suivante, ils ont, lors de l'agrandissement d'une de leurs galeries ouvert un portail menant vers Faerun, ils y ont vu l'occasion d'ouvrir une nouvelle colonie malgré les gobelins, seulement étant donné la présence d'humanoïdes coexistant en société avancée d'après les argument de nos héros, les formiens ne peuvent étendre ici une colonie qui se confronterait à l'équilibre en place. Passablement troublé par ces arguments le contremaître a alors accepté de renoncer à la colonie et a repassé le portail avec les formiens survivants.
C'est ce rapport qu'ils ont présentés à Embley qui les a remerciés de s'être occupés du problème, mais qui s'inquiète du problème de ce portail, après tout ces formiens ne sont peut-être pas dignes de confiance, un mage de sa connaissance possède le savoir nécessaire pour la fermeture de portail.

Mais il est déjà fort tard cher public et ceci est une autre histoire...

_________________
FALLOUT 3 sa rox dè peaunets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss tery woman
Chevalier de la Griffe Noire
Chevalier de la Griffe Noire
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: épopée   Ven 30 Juil - 15:41

Voici donc la suite de l'histoire.

Nos héros font route vers la forêt de Haute-haie où selon les indications d'Embley Ombremiroir réside un mage capable de sceller le portail des formiens.
C'est un mage en colère qui les accueille en les insultant copieusement, ce n'est qu'une fois sa colère passée qu'il leur demandera la raison de leur venue. Malheureusement il est momentanément incapable de les aider car son livre de sort a disparu, en compagnie de la quasi totalité de son mobilier. Devant l'air stupéfait de nos héros, il explique que son imbécile d'apprenti Mélicamp a acheté la veille un produit d'entretien à un charlatan dans la ville de Bérégost et qu'il s'est bien évidemment empressé de nettoyer consciencieusement la totalité de la tour à l'aide de ce produit et que dès ce matin tout le mobilier avait disparu, laissant des traces en direction de la côte.

En échange de leur aide à récupérer ses biens les plus précieux il consentira à résoudre leur problème de portail, lui pendant ce temps essaiera de mettre la main sur ce charlatan.

Ils ne tardent pas à se mettre en route, accompagnés de Mélicamp l'apprenti, en direction de la côte. Les traces laissées par le mobilier errant sont faciles à suivre et mènent en direction d'un vieux phare abandonné.
En arrivant au vieux phare ils sont accueillis par des objets animés (de mauvaises intentions Rolling Eyes ) le phare en est rempli et tous sans exceptions sont en quelque sortes vivants, de la vaisselle aux tapis en passant par les tableaux aux murs qui font des commentaires. Ils se fraient un chemin jusqu'à l'étage où ils sont finalement confrontés à l'instigateur de ce chaos, un alchimiste atteint de lycanthropie qui pour séduire sa belle captive lui offre quantités d'objets de valeur qu'il obtient en fournissant ses potions qui rendent les objets vivants. Le combat qui s'ensuit est âpre et Kaël est même mordue par le lycanthrope avant qu'il ne soit terrassé. La belle profite de la confusion pour s'enfuir.

Dans la cave du phare ils trouvent un coffre où sont entassés les objets ayant le plus de valeur, dont les biens du mage et son précieux livre de sort qui contrairement aux autres objets est resté animé à la mort du lycanthrope.

Ils retournent bientôt chez le mage qui tient ses engagements en leur fournissant de quoi détruire ce fichu portail et de plus leur confie Mélicamp afin qu'il peaufine son apprentissage, car lui n'a plus rien à lui apprendre, seul l'aventure pourra lui fournir l'expérience nécessaire.

Le portail détruit, ils retournent enfin à l'auberge du bras amical où Embley leur offre une prime bien méritée et alors qu'ils en dépensent une grande partie en boissons alcoolisées un noble de Bérégost leur fait entendre qu'une noble famille de la région aurait besoin des services d'aventuriers.

_________________
FALLOUT 3 sa rox dè peaunets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss tery woman
Chevalier de la Griffe Noire
Chevalier de la Griffe Noire
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: épopée   Lun 2 Aoû - 16:52

L'aventure continue alors qu'ils font route vers Bérégost pour rencontrer cette famille noble qui a besoin de leurs services.
Leur hôte n'est autre que Kerowyn Hucrele, la matriarche de la riche famille marchande éponyme dont son fils Talgen et sa fille Sharwyn ont disparus depuis bientôt deux semaines en partant à l'aventure en compagnie de Sir Bradford, un paladin de Tyr et Karakas, un ranger des environs de Bérégost pour châtier de maléfiques créatures des environs.
Selon les dires de Sir Bradford, cette quête n'aurait dû prendre qu'une semaine, d'où sa terrible angoisse et son désir d'engager une compagnie d'aventuriers afin de les retrouver.

Sir Bradford était en chasse d'une tribu de gobelins résidant dans une grotte bordant l'ancien fleuve de Flammevin, à proximité de l'ancienne route. Lors de leur dernière nuit à Bérégost, dans l'auberge du "Vieux sanglier", ils apprennent de la bouche du tenancier que depuis une dizaine d'années,une fois l'an, une tribu de gobelins venant du fleuve Flammevin vient vendre aux notables de la ville un fruit magique qui est censé guérir toutes les maladies ; la partie la plus drôle, c'est que le fruit magique fonctionne et soigne bien toutes les maladies et blessures. Les villageois ont bien tentés de planter les graines du fruit mais à chaque fois que les arbustes atteignent deux pieds de haut, ils disparaissent irrémédiablement.

Dès le lendemain ils partent en direction de la grotte aux gobelins, marchant sur la vieille route, après une journée de marche sans encombre, ils atteignent le gouffre au bord duquel ils découvrent une corde, descendant celle-ci, ce n'est pas une simple grotte qu'ils découvrent, mais toute une citadelle qui a dû sombrer dans le gouffre lors d'un tremblement de terre.

Posant les pieds sur une plate-forme devant l'entrée de la citadelle, ils ne tardent pas à trouver des signes de l'activité gobeline puisque en effet une demi-douzaine de ceux-ci gisent en état de décomposition sur le sol de la citadelle, morts depuis environ un mois, soit deux bonnes semaine avant l'arrivée de Sir Bradford et les enfants Hucrele. En délogeant la lance plantée dans l'abdomen d'un gobelin, clouant ce dernier au mur, notre compagnie découvre une inscription en langue draconienne qui pût être traduite grâce au talent pour les langues de Kaël : "Citadelle d'Ashardalon" et un graffiti rajouté à la main : "Ici il y eût des dragons".
Après s'être frayé un chemin à travers les pièges des premières salles de la citadelle et avoir rencontré quelques créatures sauvages, notre compagnie rencontre finalement les premières traces d'occupation d'une race civilisée au sein de la citadelle, une salle de garde où gisent les cadavres d'une dizaine de kobolds et gobelins mélangés, tous tombés au court d'un combat ne remontant qu'à quelques dizaines de minutes, dans la salle dévastée par le combat, ils découvrent les restes d'une cage de grande taille vide, mais ils font surtout la connaissance de Meepo, l'un des gardes kobolds qui a échappé au carnage en faisant semblant d'être mort.
Meepo leur raconte tout ce qu'il sait car c'est un gros lâche, même pour un kobold : il y a un mois environ, les kobolds ont pris d'assaut la forteresse d'Ashardalon, occupée par les gobelins grâce à l'aide de leur grande sorcière Yusdragl, leur chef mais surtout de Calcryx, leur bébé dragon blanc dont Meepo était le gardien et dresseur, dont attestent ses nombreuses cicatrices et blessures, malheureusement, les gobelins ont menés une contre-attaque il y a quelques dizaines de minutes et ont capturé Calcryx et Meepo se retrouve seul et triste ( Sad ) mais il peut leur ouvrir la voie et leur faire rencontrer Yusdragl pour plus de renseignements et peut-être même une récompense pour retrouver Calcryx.
Nos héros font confiance à Meepo, malgré quelques réticences et traversent les défenses kobolds sans encombre grâce à ce dernier, ils finissent par rencontrer Yusdragl la grande sorcière kobold dans l'ancienne grande salle de réception de la citadelle.

Yusdragl leur explique qu'elle et sa tribu kobold ont envahi la citadelle d'Ashardalon détenue jusqu'ici par les gobelins car elle a fait une grande découverte, sa tribu est l'héritière du sang d'Ashardalon et donc, à l'aide de Calcryx, élevé depuis la sortie de l'œuf par Meepo elle a mené un raid éclair depuis un tunnel menant de l'outre-terre au cœur de la citadelle, réussissant à reprendre une grande partie de leur territoire aux gobelins avant que ceux-ci ne réorganisent leurs défenses et ne se ressaisissent grâce à l'aide de leur chef Durum et de ses gardes personnels, tous hobgobelins, stoppant net la progression kobold, depuis le conflit s'est stabilisé et une ligne de front se tient de part et d'autres, mais la capture de Calcryx pourrait grandement changer la donne et conduire les kobolds à la défaite, elle promet donc une grande récompense aux héros en échange du dragon mais elle leur adjoint également les services inestimables de Meepo.

Suivant les indications de Yusdragl, ils ne tardent pas à rencontrer les premières défenses gobelines, ceux-ci sont en effet lourdement retranchés, mais euphorique de leur récente contre-attaque victorieuse contre les kobolds. Après un âpre combat, la première ligne gobeline est franchie et grâce au flair de Meepo, ils retrouvent la trace de Calcryx qui a été enfermé et enchaîné dans une grande salle, malheureusement il a déjà brisé sa chaîne et goûte avec joie à la liberté et accueille Meepo avec un souffle glacé tuant ce dernier sur le coup.
Nos héros sont dès lors obligés de combattre le jeune dragon enragé et le tuent, sachant qu'ils viennent de s'attirer les foudres de la tribu kobold, ils n'ont alors plus le choix que d'avancer à travers les gobelins.
Ils forcent les portes de la prison des gobelins, contenant quelques kobolds attendant d'être mangés mais surtout Erky Tumbers, un gnome captif depuis presque un an et qui n'a survécu dans cet enfer que grâce aux dons de guérison que lui accorde Baervan Ermitteran, les enfants Hucrele se sont eux aussi faits capturer par les gobelins, mais ils ont été emmenés depuis car Belak à demander à les voir. Belak est un druide de l'ombre qui a pactisé avec les gobelins de cette citadelle, il a entendu parler les gobelins d'un grand arbre au sous-sol qui donnerait deux fruits par an. Erky se propose de les aider dans leur tâche pour se venger de ce que lui ont fait subir les gobelins.
Les secondes lignes de défense gobelines tombent ensuite sous leur assaut et ils finissent par rencontrer Durum dans sa salle du trône, accompagné de ses gardes hobgobelins. S'ensuit une bataille grandiose où les sorts et les faits d'armes fusent des deux cotés, mais la balance tombe en faveur de nos héros lorsque Durum tombe au combat, le moral des hobgobelins est alors affaibli et ils tombent dès lors sous les coups répétés des héros.

Dans la salle du trône, nos compagnons trouvent de nombreux trésors, mais également la chevalière de Talgen au doigt de Durum, son sort ne fait plus de doute, il a été tué par les gobelins.

Une étrange lumière violette s'échappe d'un trou situé au fond de la pièce, menant au sous-sol de la citadelle.

_________________
FALLOUT 3 sa rox dè peaunets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miss tery woman
Chevalier de la Griffe Noire
Chevalier de la Griffe Noire
avatar

Nombre de messages : 124
Date d'inscription : 04/10/2006

MessageSujet: Re: épopée   Mar 3 Aoû - 14:52

Nos héros descendent la paroi qui mène au sous-sol et font leur première rencontre avec les arbustes maléfiques, issus des graines du fruit magique, après un court combat, ils atteignent un grand laboratoire herboriste qui confirme la présence d'un druide en ces lieux (après une longue fouille les héros ont même trouvé la distillerie où les gobelins fabriquent leur propre alcool à base de champignons et pressé au pied, avis aux courageux).
La compagnie trouve ensuite les jardins botaniques où le druide de l'ombre a réussi à acclimater les plantes de la surface au manque de lumière des profondeurs de la citadelle grâce à des champignons phosphorescents, créant par la même occasion un écosystème unique en son genre.

Les représentations draconiennes, sculptures, fresques, etc se font de plus en plus présentes au fur et à mesure de leur progression, peut-être les kobolds étaient-ils dans leur droit après tout.

Nos héros continuent leur progression, s'enfonçant de plus en plus loin dans les profondeurs, jusqu'à tomber sur la bibliothèque et la pièce où le druide de l'ombre amasse ses recherches et ses écrits depuis les douze années qu'il est arrivé en ces lieux, ils trouvent plusieurs ouvrages contenant ses recherches mais malheureusement tous sont écrits dans le langage secret des druides, mais seraient susceptible d'intéresser une communauté de druides.

Très peu de temps après ces découvertes, c'est un spectacle inattendu qui s'offre aux héros, un bois souterrain, composé de buissons et d'arbustes à l'allure maladive, surplombé par un arbre immense visible au loin dans la caverne éclairée à l'aide des champignons phosphorescents sur les parois, des murs et tours en ruines émergent de la végétation comme des ilots surgis de l'eau. Malgré l'absence de vent nos héros aperçoivent les branchages qui bougent dans la végétation et se font bientôt attaquer une nouvelle fois par les arbustes maléfiques.

Après l'embuscade, ils arrivent enfin au pied de l'arbre maléfique au pied duquel les attendent de pied ferme Belak le banni, le druide de l'ombre ainsi que Sir Bradford et Sharwyn, ces deux derniers n'ont plus l'air d'être eux même et leur peau a pris l'apparence du bois.
Avant de lancer l'assaut, Belak prend la parole quelques instants pour intimer l'ordre aux héros de se rendre et de devenir les serviteurs de Gulthias l'arbre issu du pieu planté dans le cœur d'un vampire et qui répand les nielleux, les arbustes maléfiques à l'aide de ses graines, interrogé sur le destin de Sir Bradford et Sharwyn, la réponse de Belak fuse, ils sont devenus les premiers serviteurs de Gulthias, plus rien ne peut être fait pour eux.
Comme nos héros n'ont aucun désir de se rendre et devenir les serviteurs d'un arbre maléfique.
Le combat commence lorsque Verril pousse son cri de guerre et se rue au combat, suivi de Kaël, Maspalio quant à lui a profité du monologue de Belak pour se fondre dans la pénombre environnante et rejoindre un poste de tir idéal, Mélicamp commence à incanter tandis qu'Erky se prépare à faire appel à ses dons de guérison si le besoin s'en fait sentir.
De l'autre coté, Sir Bradford se rue lui aussi au combat et intercepte Verril, Sharwyn pour sa part contre le sort de Mélicamp, Belak voit son sort interrompu par la douleur quant au milieu de celui-ci un carreau vient se planter droit dans son épaule depuis une direction où personne n'est visible, plusieurs nielleux sortent également de l'ombre des buissons pour prendre part au combat.
Le combat fait ainsi rage plusieurs dizaines de secondes sans qu'aucun camp ne semble prendre l'avantage quand Maspalio fait une découverte, à coté de sa position se trouve une brouette pleine de branches mortes et de bois sec, il utilise alors l'un des feux grégeois qu'il possède afin d'y mettre le feu et se rue en poussant son engin de mort vers l'arbre de Gulthias. Celui-ci prend feu très rapidement et en quelques secondes se transforme en une torche gigantesque et alors que l'arbre se meurt, Sir Bradford et Sharwyn le suivent dans la tombe, s'écroulant au sol.
La suite du combat fût rapide, Belak tombe rapidement ainsi que les quelques nielleux survivants.
Belak le banni, entraîne son secret et celui de l'arbre de Gulthias dans sa tombe, les héros fourbus prennent quelques minutes de repos bien méritées, malgré un goût amer dans la bouche, les deux enfants Hucrele sont bels et biens morts Sir Bradford avec eux et aucune trace du rôdeur qui les accompagnait, l'aventure peut être cruelle et injuste, il faut être prêt à accepter la mort à tout instant.
Après ces quelques minutes de réflexion et après avoir donné un sépulture décente à Sharwyn et Sir Bradford, notre compagnie de héros commence sa remontée vers la surface et alors qu'ils ont presque atteint celle-ci, une embuscade kobold leur tombe dessus, la nouvelle s'est vite répandue, ils ont tué Calcryx, des éclaireurs envoyés à leur suite ont découvert sa dépouille et Yusdragl veut leur mort, même si la tribu gobeline n'est plus, deuxième leçon, ne jamais faire confiance à des créatures lâches et maléfiques. Ce n'est malgré tout qu'un court combat car nos héros sont maintenant bien aguerris et les kobolds ne font pas le poids face à eux.

En retournant à la surface ils se disent que malgré leurs efforts, il ne faudra pas bien longtemps avant qu'une nouvelle tribu fasse son repaire de cet endroit mais malgré tout les gens de la région auront la paix quelques temps.

Une journée de marche sans encombre leur permet de rejoindre Bérégost où la mère Hucrele les attend et s'effondre en larmes lorsqu'ils remettent les chevalières de ses deux enfants, Verril refusera même la récompense offerte car il n'a pu mener sa quête à bien.

Après une longue nuit reposante, la première depuis longtemps leur semble-t-il, un messager vient, lors de leur petit déjeuner, annoncer que le forgeron, Taerom Fuirim a quelque chose pour eux. Lorsqu'ils ont finis de déjeuner, ils se rendent à sa forge où Taerom leur tend un coffret précisant que Ragevite, le mage de Haute haie est passé en coup de vent ce matin le déposer pour eux en remerciement de ce qu'ils ont fait pour lui. A l'intérieur du coffret ils découvrent deux armes magiques et une baguette ainsi qu'une note de Ragevite expliquant leur fonctionnement et des remerciements.

Après tout, l'aventure, ça paie.

_________________
FALLOUT 3 sa rox dè peaunets
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: épopée   

Revenir en haut Aller en bas
 
épopée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Siège d'Etherna ... Première étape d'une épique épopée
» Sea Wolf, l'épopée légendaire
» Haiti: Toujours en Quête d'une Percée Louverturienne.
» Chantage et traîtrise : Épopée d'un Manipulateur.
» L'épopée épique de deux jeunes (anti)héros ? Striky.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Confrérie de la Griffre Noire :: Accueil :: Jeux de rôles :: Donjons et dragons-
Sauter vers: